Photographie ancienne et patrimoine vont ensemble. 

Ne jetez plus vos albums photos !

La reproduction de photos anciennes pour les amateurs, tel un livre celui ci en image avec parfois un court texte, la photo nous raconte  ; les photos anciennes sont le témoin d’un passé qui ne ment pas.  Nous vous invitons sur cette page pour une prise de conscience en faveur de la préservation de la photo, l’héritage du passé. 

Les photos de famille sont révélatrices d’une époque. Les plus anciennes donnent à voir le modèle de la famille bourgeoise qui fait alors figure de référence, avec des images très posées, très statiques. On peut y voir la stabilité du mariage, l’autorité du père . 
La place des enfants dans la société, dans la famille, évolue au cours du XIXe siècle. En 1889, la toute-puissance paternelle est juridiquement remise en cause. Entre époux, les choses changent aussi.  L’amour est désormais considérée comme le ciment du couple. Les photos du début du XX e siècle sont davantage dans l’intimité, autour d’événements comme les baptêmes, le mariage… Après la saignée démographique de la Première Guerre mondiale,  l’enfant représente une promesse d’avenir. Et ça se voit sur les clichés. La période de l’entre-deux guerres est aussi marquée par le développement d’une politique familiale, avec la création des allocations par exemple. En 1936, les premiers congés payés sont instaurés. Ils s’imprimeront sur pellicule après la Seconde Guerre mondiale. La famille sort alors du cadre quotidien et immortalise des instants de vacances.
La photo de guerre est un livre d’histoire en image. Elle fait son apparition dans les années 1840. La technologie de l’époque nécessitant de longs temps de pose et rendant impossible la représentation de sujets en mouvement, les photographes se concentrent sur des aspects sédentaires de la guerre telles les fortifications, les soldats (incluant des portraits) et le champ de bataille avant et après les hostilités. Les images comportent une valeur documentaire, mais également symbolique, en épinglant les différents aspects de ce perpétuel drame humain qu’est la guerre.
Les photos d’architecture  permettent de suivre des restaurations, des reconstructions, révèlent aussi la diversité des solutions et des choix techniques des constructeurs et des restaurateurs. Aussi, la photo de nos monuments consigne les façades, les boutiques, les devantures, les intérieurs…  
La photo de nos métiers disparus  immortalise les petits métiers d’autrefois. Tel le vendeur de journaux ; La vendeuse de poisson ; La bonne aventure…
Les photos d’événements.  Saviez vous que la France fût prompt d’inondation en 1910 ? Avez vous vu des photos de la tragédie du titanic en 1912 ? Les photos de scène de vie, d’illustres, de sports, de concours, la photo artistique…et bien d’autres, ne doivent pas être jetées. C’est un patrimoine pour notre société. Ces mêmes photos qui étaient autrefois privées sont devenues un témoignage de notre histoire. Conservons la

Quels sont les tarifs pour restaurer une photo ?